Comment recruter par le jeu ? 

 

 

Introduction

 

Innover, se réinventer, se moderniser, voici les principaux enjeux des entreprises d’aujourd’hui. 

 

Dans un monde de plus en plus digital, il a été nécessaire pour de nombreuses entreprises de s’adapter à ces évolutions, de les intégrer et de les maîtriser. 

Cette digitalisation des pratiques n’a pas échappé aux directions RH et a notamment permis à ces dernières de recruter autrement.

 

Pour attirer des profils atypiques, analyser des comportements spécifiques, la gamification* du recrutement s’est fortement développée ces dernières années. 

 

Envie de casser les codes du recrutement “classique” et de recruter vos prochains collaborateurs de manière innovante tout en améliorant votre marque employeur ? Découvrez le recrutement par la gamification !

 

 

recruter par le jeu

 

 

Pourquoi faire le choix de gamifier votre recrutement ?  

 

Selon une enquête BPI publiée en mai 2018 , 41% des PME et ETI disent avoir des difficultés de recrutement contre 34% l’année précédente.” A cela s’ajoute la pénurie de certains profils, rendant le recrutement de plus en plus difficile.

 

En raison de cette “guerre des talents” et de cette difficulté à recruter, les entreprises ont dû innover dans leur manière de recruter et ainsi espérer attirer de nouveaux candidats

 

 

Choisir vos objectifs de recrutement

Il est important de définir ses objectifs avant de se lancer dans l’aventure du recrutement par le jeu. Le but est de mettre la gamification au service de vos objectifs.

 

Evaluer les soft skills*

On le sait, l’analyse des soft skills d’un candidat va permettre au recruteur, au-delà des compétences techniques, de cerner une personnalité

 

Le recrutement par le jeu est un bon moyen pour atteindre ce premier objectif. En effet, il est tout à fait possible de simuler une situation professionnelle et ainsi se rendre compte de la réaction du candidat. On va aussi voir la manière dont il résolve la situation. Pour le recruteur, l’analyse se portera sur les choix et les réponses du candidat et permettra de se rendre compte des soft skills de celui-ci.

 

Améliorer la marque employeur

La gamification du recrutement bénéficie fortement à l’image renvoyée par l’entreprise, aussi appelée marque employeur. En effet, l’entretien est le premier contact entre le candidat et la culture de l’entreprise.

 

L’objectif premier pour une entreprise en termes de marque employeur va être de donner une image attirante auprès du public et plus précisément auprès des candidats cibles.

 

En proposant une expérience d’embauche innovante à travers le jeu, l’entreprise améliore sa marque employeur. Les candidats participant à ce recrutement associe cette expérience différenciante au fait que l’entreprise soit innovante et soit dans une optique de modernisation de ses pratiques.

 

Casser les codes de l’entretien “classique”

L’avantage de l’utilisation du jeu dans le recrutement permet de plonger les candidats dans un cadre réel en cassant la formalité de l’entretien. Il est alors difficile pour le candidat de fausser ses réponses et mentir sur sa personnalité ou ses compétences.

 

Gamifier le recrutement permet de créer un climat aussi bien innovant que créatif. Aussi, un élément fort et indispensable dans la gamification du recrutement est la bienveillance.

 

 

fidélisation-rh-entreprises

 

 

Diminuer le turn-over

Pour répondre à cet objectif, il est possible de créer un jeu qui prépare aux conditions réelles du poste. Ainsi, le candidat sait à quoi s’attendre dans son futur poste et visualise ce qu’on attendra de lui. 

 

Il existe de nombreux autres objectifs comme faciliter le lien social et le processus donboarding, servir à la formation interne, fidéliser les collaborateurs, etc.

Choisir les jeux adaptés à votre cible et à vos objectifs

Le choix du type de jeu dépendra donc du candidat que l’on recherche et des objectifs fixés.

 

Les différentes possibilités qu’offrent la gamification répondent à plusieurs objectifs :

 

Evaluer la capacité d’analyse et la logique

Afin d’évaluer la capacité d’analyse et l’esprit logique de votre candidat, il est possible d’utiliser les tests ludiques. L’avantage de ce type de jeu est qu’il s'adapte à tous les postulants, quel que soit le poste concerné. Selon vos objectifs, les exercices de ce type de test peuvent varier : test de raisonnement ou encore le test de QI. Dans ces jeux, l’objectif est de faire ressortir l’esprit critique et l’agilité mentale des futurs collaborateurs.

 

Exemple : Compléter cette suite : M - Q - U - ? 

 

 

Découvrir le “vrai” profil des candidats

Plus connu dans un cadre non formel, lescape game s’est largement répandu et diverti de plus en plus de personnes. 

Alliant concentration, analyse et réflexion en équipe, il est aussi possible de l’utiliser dans le cadre professionnel. C’est en effet un jeu incontournable dans les stratégies de gamification du recrutement. Le jeu est simple, après s'être retrouvés enfermés dans un environnement restreint, les participants doivent résoudre des énigmes et sortir avant la fin du temps imparti. 

Ce jeu permet de révéler les “vrais” caractères car il exerce une certaine pression sur les candidats. Ainsi, en fonction du comportement des participants, les recruteurs peuvent facilement se rendre compte et évaluer des  compétences comme la capacité d’écoute, la gestion du temps, la gestion du stress ou encore le travail d’équipe.

 

 

Faire ressortir l’esprit de compétition

Pour analyser l’esprit de compétition d’un ou de plusieurs candidats, le challenge est fortement recommandé.

De manière individuelle ou en équipe, les candidats sont mis en compétition face à une thématique souvent sous la forme d’une problématique d’entreprise. De quelques heures à quelques mois, la durée du challenge est variable et dépend du budget que l’on souhaite y consacrer. 

 

Par exemple, l’Oréal, avec son challenge Brandstorm, met en compétition chaque année des étudiants dans plus de 65 pays. L’objectif, leur attribuer une marque phare du Groupe ainsi qu’une problématique et les faire réfléchir sur le sujet pour y apporter une solution. A l’issu de ce challenge, l’Oréal recrute les étudiants issus des meilleures équipes.   

 

 

Evaluer les compétences de programmation (métiers du numérique)

Provenant de la contraction de hacker et marathon, l’hackathon est spécifiquement destiné aux métiers du numérique et plus précisément aux candidats disposants de compétences en programmation. En travaillant sur une problématique bien précise et dans un temps imparti, l’objectif est de proposer une solution répondant au brief mis à disposition. Ici, les compétences de développement sont bien évidemment analysées mais aussi la créativité, l’innovation et la rapidité d’exécution.

 

 

métiers du numérique gamification

 

 

Renforcer les connaissances du candidat

Les serious games peuvent être utilisés pour approfondir les connaissances du candidat. Ils sont en quelque sorte une formation pour préparer les candidats aux exigences du poste en question. Pour les recruteurs cela permet de savoir si le poste convient au candidat et d'observer sa manière de travailler. Les serious game peuvent tout à fait être utilisés dans le cadre d’un changement de poste en interne. 

 

 

Les limites de la gamification du recrutement

Comme toute pratique ou process, la gamification du recrutement a ses avantages et ses limites.

Il faut savoir que cette forme de recrutement ne solutionne pas tous les besoins et il va être important de réfléchir à ce qu’elle peut apporter à l’entreprise.

 

Pour réussir la gamification de votre recrutement il faut qu’elle s’adapte à votre culture d’entreprise ainsi qu’aux profils des collaborateurs qui la composent. Il ne va pas être pertinent de se lancer dans un processus de recrutement par le jeu si vous restez très classique et traditionnel dans vos méthodes de management par exemple. Cet écart pourra créer de la déception auprès des candidats ayant fait l’expérience de ce recrutement innovant.

 

Aussi, si vous choisissez cette méthode de recrutement, n’hésitez pas à proposer des jeux à la hauteur des compétences demandées. Il ne sera pas nécessaire de créer des jeux dits “simples” seulement pour dire que vous maîtrisez cette pratique. Cela pourrait renvoyer une image simpliste et désintéresser le candidat vis à vis de l’entreprise.

 

Enfin, même si votre équipe de chargés de recrutement est professionnelle et a fait ses preuves dans le recrutement dit “classique”, cela ne veut pas dire pour autant qu’ils sont prêts à mettre en place un recrutement par le jeu. Imaginer et créer les épreuves, préparer les évaluations et les différentes analyses ne s’inventent pas. Il est conseillé de faire appel à un expert du domaine pour vos premiers recrutements gamifiés. Ensuite et si vous souhaitez poursuivre dans cette lancée de la gamification, il pourrait être intéressant de former vos collaborateurs pour les rendre autonomes sur le sujet. 

 

 

Conclusion

 

Selon une étude produite par TalentLMS, la gamification du processus de recrutement rend l’entreprise plus attractive pour 78% des collaborateurs interrogés

 

Si vous songez à vouloir gamifier votre recrutement, veillez à ne pas vous y lancer tête baissée. Cette pratique doit venir correspondre à votre culture d’entreprise et aux valeurs que vous souhaitez renvoyer.

 

 

 

 

Concepts et définition 

Avant d’entrer dans le cœur du sujet, petit point sur les notions et concepts utilisés dans cet article.

 

La gamification en recrutement

Apparue en 2011 dans le dictionnaire Oxford, “la gamification est l’incorporation de mécanismes issus du jeu dans des éléments qui ne sont pas ludiques à la base. C’est ajouter du jeu dans un contexte qui n’est pas un jeu pour résoudre des problèmes ou améliorer une offre internet.”

Inclue dans les pratiques de recrutement, la gamification met en avant les soft skills des candidats. Cette pratique permet aussi une analyse des comportements grâce à différents jeux, judicieusement choisis.

 

Les soft skills

Les soft skills ou compétences douces sont les valeurs et les qualités humaines d’une personne. On peut citer l’audace, l’engagement ou encore l’écoute. Ces compétences sont nécessaires pour évoluer et réussir dans le monde professionnel.