Thierry Lebreton,  Responsable développement nous parle des enjeux du secteur de l’agroalimentaire,   de la stratégie et de l’orientation du Groupe partnaire pour ce secteur

 

 

Photo Thierry Lebreton

 

 

Aujourd’hui, nous faisons la connaissance de Thierry Lebreton. Il travaille chez Partnaire en tant que Responsable Développement Industrie agroalimentaire et Services !

 

 

Groupe Partnaire : Bonjour Thierry, pouvez-vous vous présenter ?

 

Thierry Lebreton : Bonjour, je m’appelle Thierry Lebreton, j’occupe le poste de Responsable développement agroalimentaire et services pour le Groupe Partnaire. Je travaille chez Partnaire depuis début 2019 et dans le secteur du travail temporaire depuis plus de 20 ans. 

 

 

Groupe Partnaire : De quelle formation êtes-vous issu ?

 

Thierry Lebreton : Je suis issu d’une filière commerciale, j’ai réalisé un BTS Actions commerciales. Au début de ma vie active j’ai exercé en tant qu'Attaché commercial, puis Responsable d’agence, Responsable de secteur, etc. jusqu'à devenir Responsable développement chez Partnaire

Je suis arrivé dans le secteur du travail temporaire de façon anecdotique. En effet, après mes études, je me suis inscris dans une agence d’emploi. L’objectif était de trouver un travail d’été afin d’économiser de l’argent et pouvoir partir en vacances avec mes amis. J’ai finalement été recruté comme Attaché commercial et ne suis finalement pas parti en vacances… C’est de cette façon qu’a débuté mon aventure dans le travail temporaire. 

 

 

Groupe Partnaire : En quoi consiste précisément votre poste ?

 

Thierry Lebreton : Mon métier se compose de différentes missions. Le développement commercial constitue la base de mon métier et cela passe par la négociation de nouveaux accords. Je me charge, en fonction de la stratégie déterminée en amont, de répondre aux appels d’offres et de participer au développement des accords existants tout en allant à la conquête de nouveaux marchés.

 

Je peux aussi aller négocier des accords cadres auprès des services achats chez nos clients et avoir un rôle de relai entre ces derniers et leurs sites de production.

 

Aussi, j’accompagne les agences en les aidant à trouver des actions différenciantes auprès de leurs clients et prospects. Ces différentes missions ont toutes un objectif commun, développer les activités et conquérir de nouvelles parts de marchés.

 

Concrètement, au sein de l’équipe commerciale, nous aidons les agences de différentes manières.

Lorsqu’elles ne connaissent pas le compte, nous les accompagnons dans la validation de la proposition commerciale faite au niveau de l’accord cadre. Suite à cela nous leur faisons part de toutes les informations obtenues auprès des services achats et RH chez le client.

Cela permet ensuite de déployer l’ensemble des actions qui peuvent être mises en place. 

 

Notre rôle ici est de les accompagner en nous appuyant sur nos axes de différenciation. Grâce à cette première forme d’accompagnement, les agences peuvent ensuite commencer leur travail avec leurs actions/équipes locales.

 

La deuxième forme d’accompagnement est mise en place lors de points de blocages comme la difficulté à entrer en relation avec un prospect. Dans ce cas nous prenons le relai pour établir la première prise de contact, à savoir le rendez-vous. Lors des rendez-vous sur les sites nous sommes bien évidemment accompagnés des agences locales.

 

 

Groupe Partnaire : Quelles sont les qualités nécessaires dans votre travail au quotidien ?

 

Thierry Lebreton : En tant que Responsable Développement, la qualité première est la persévérance. Lors de conquêtes clients, cela correspond à effectuer un suivi des appels prospects et de disposer d’une bonne organisation pour (re) programmer les prochains contacts. 

Selon moi, l’écoute est également une qualité nécessaire. Que ce soit aussi bien envers les clients, les agences que le marché sur lequel on évolue. Notre présence et notre proximité avec les différents acteurs cités sont indispensables au quotidien pour avancer et développer nos activités.

 

 

Groupe Partnaire : Si vous étiez une des valeurs du Groupe Partnaire, vous seriez ?

 

Thierry Lebreton : En lien avec la question précédente, je serai la proximité. En effet, je travaille en support des agences, nous formons une équipe. Sans cette proximité il pourrait y avoir des décalages et le développement des activités ne serait pas efficient. 

Côté client, la proximité réside dans la réponse rapide à leurs besoins et dans la prise de relai avec l’agence s’il y a des problématiques à faire remonter.

 

 

Groupe Partnaire : Pouvez-vous nous donner des précisions sur le secteur de l’industrie agroalimentaire, ainsi que les orientations du Groupe sur le sujet ?

 

Thierry Lebreton : Aujourd’hui le Groupe a la volonté forte de développer ses activités sur ce secteur. Concrètement nous avons l’ambition que cette activité devienne un relais de croissance pour le Groupe. Pour cela, en juillet dernier, nous avons mis à disposition, une nouvelle offre agroalimentaire. Celle-ci détaille les activités et les spécificités que l’on détient au niveau de nos agences. 

 

Aussi, nous avons pu identifier l’ensemble des agences avec un département agroalimentaire et avons fait le choix d’intensifier la formation de leurs chargés de recrutement. Ces formations sont tournées vers différents sujets comme les risques alimentaires, les connaissances des métiers de manière à ce que leur discours soit des plus professionnels. 

 

Enfin, nous allons animer des plans d’actions sur l’activité agroalimentaire. C’est un secteur relativement porteur et qui l’a prouvé lors de la crise que nous traversons. Son caractère essentiel à la société nous a fait nous rendre compte qu’il y a de nombreuses opportunités à saisir malgré cette crise.

 

Pouvant être perçu comme peu attractif auprès des candidats, le secteur de l’agroalimentaire est surtout méconnu. Pour pallier à cela nous allons mener une opération nationale sous forme d’interviews clients. Cela permettra d’informer nos cibles des spécificités de ce secteur, des nombreux postes qu’il est possible d’intégrer et des perspectives d’évolution.

 

 

Groupe Partnaire : Selon vous, quelles sont les qualités indispensables pour travailler dans le secteur de l’industrie agroalimentaire ?

 

Thierry Lebreton : Ne pas avoir d'a priori et disposer d’une ouverture par rapport au poste proposé sont pour moi des indispensables côté candidat. Nous sommes capables d’accompagner des collaborateurs qui ont commencé à travailler sur des postes d’agents de production ou manutentionnaires et qui au fur et à mesure ont pu évoluer vers de nouvelles missions en intégrant des postes d’agents de maintenance ou conducteurs de lignes

 

C’est un secteur d’activité qui évolue vite et qui demande de plus en plus de technique. Qui plus est, en raison des normes sanitaires strictes, la rigueur est une valeur nécessaire pour travailler dans ce secteur.

 

 

Groupe Partnaire : Au regard de la crise sanitaire de la COVID-19, quels sont les changements à opérer dans la vision globale du secteur ?

 

Thierry Lebreton : Le secteur de l’agroalimentaire est un secteur d’activité indispensable à la société cela s’est vérifié lors de la crise que l’on a traversé au printemps. Aussi, c’est un secteur qui, avant la crise, était déjà très strict en termes de déploiement et respect des mesures d’hygiène et gestes barrières. Le secteur dispose d’un réel avantage sur ce point car tous les process sont déjà validés, mis en place et maîtrisés dans les entreprises concernées.